Les prothèses dentaires

Les prothèses dentaires

 

Il existe deux types de prothèses, les prothèses amovibles et les prothèses fixes.
Les deux types de prothèses ont pour but de remplacer une ou plusieurs dents pour que les patients retrouvent un bien-être masticatoire et une vie relationnelle plus agréable.

Les prothèses dentaires amovibles

Comme leur nom l’indique, les prothèses dentaires amovibles peuvent être ôtées de la bouche, ne serait-ce que pour un nettoyage soigneux et obligatoire.
Le premier type de prothèse amovible est une prothèse partielle. Elle s’appuie sur les gencives mais aussi sur les dents restantes à l’aide de crochets, ce qui la stabilise.
Le deuxième type de prothèse amovible est une prothèse complète pour les patients qui sont totalement édentés. C’est le traditionnel dentier.
Comme il ne s’appuie que sur les gencives, il manque de stabilité et les patients doivent souvent utiliser un produit fixant.

Ces prothèses amovibles sont faites à base de résine et les dents sont soit en résine soit en porcelaine (les dents en porcelaine étant plus fragiles).
Il faudra, pour la pose de ces prothèses amovibles, plusieurs consultations chez votre dentiste ou dans votre centre dentaire pour un ajustement optimum.
Les dentiers amovibles sont moins chers que les prothèses dentaires non amovibles.

Les prothèses dentaires fixes

Le confort ressenti est semblable à celui donné par les dents d’origine lorsqu’elles fournissaient une bonne fonction masticatoire.

Il existe 4 types de prothèses dentaires fixes :
– La couronne
Elle recouvre une dent cassée ou dévitalisée. Dans ce dernier cas, un pivot fixé dans la racine soutient la couronne qui est ensuite cimentée et fixée définitivement dans la bouche. La couronne peut être céramo-métallique mais le métal constitue l’armature et n’est pas visible. Elle peut être entièrement en céramique.

– Le bridge remplace une ou plusieurs dents. Il prend appui sur les dents voisines qui sont meulées et servent alors de pilier pour soutenir la dent remplaçante qui repose sur la gencive.

– L’inlay-onlay se fait sur dent vivante, contrairement à la couronne. Cette technique permet de restaurer une dent abimée par une carie et qu’on comblait avant par un plombage. L’inlay reconstruit l’intérieur de la dent. Il peut être métallique, composite ou en céramique. L’onlay répare la surface abimée par une carie ou des fissures. Les matériaux utilisés sont les mêmes que pour l’inlay.

– L’implant est utilisé pour une ou plusieurs dents lorsque la racine a disparu. Le chirurgien-dentiste remplace alors celle-ci par une racine artificielle en titane, fixée dans la mâchoire et s’intégrant entre 3 et 6 mois à l’os. Puis, il pose un pilier sur l’implant et installe alors la dent (en céramique ou résine).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prendre rendez-vous